Le rachat de crédit : Une opération financière très efficace



Le rachat de prêt bancaire : Diminution massive des mensualités


Le rachat de crédit : savez vous que c’est l’un des mots clés les plus tapés actuellement dans les moteurs de recherche. Pourquoi cet engouement ?

Tout simplement, le rachat de crédit permet de faire des économies importantes en terme de coûts du crédit. Ce site est un guide sur le rachat de crédit, le surendettement, l'interdit bancaire, etc. toutes les situations financières qui peuvent entraîner un rachat de crédit. Ceci est d’autant plus vrai que si vous avez contractés plusieurs crédits (immobilier, consommation, etc.…) à des taux supérieurs à ceux pratiqués aujourd’hui. Le rachat de crédit consiste à regrouper l’ensemble de vos crédits actuel en un seul crédit.

On parle aussi de restructuration de crédits ou de regroupement de crédits. L’avantage principal du rachat de crédit est la diminution de vos mensualités de crédits ou de diminuer la durée de votre crédit avec la même mensualité de crédit. Concernant le pourcentage de diminution possible, selon le site de rachat de credit en ligne www.rachat-credit-entre-particulier.com la diminution des mensualités peut atteindre les 65%. D’autre part, si vous êtes proche de la situation de surendettement ou constamment en interdit bancaire, le rachat de crédit peut être une solution pour sortir du gouffre. Enfin, si vous réalisez l’opération de rachat de crédit, nous vous conseillons de privilégier les taux fixe pour davantage de sécurité.


Avantages du rachat de crédit



- Le rachat de crédit se fait sans changer de banque,

- Vous gardez donc la même banque.

- Vous n’avez plus qu’un seul crédit regroupant l’ensemble de vos crédits immobiliers, mes crédits de consommation, les crédits revolving.

- Vous évitez ainsi de déposer un dossier auprès de la commission de surendettement. - Vous disposez d’une trésorerie supplémentaire permettant d’améliorer votre situation financière.

- Vous bénéficiez de la faiblesse des taux de crédits.

- Vous adaptez votre nouveau crédit selon vos besoins


Que signifie être interdit bancaire


Etre interdit bancaire signifie que vous ne pouvez plus autoriser à utiliser de chèque et carte bancaire de paiement ni d'utiliser un acte bancaire de paiement ni chéquier. Vous aurez également des difficultés à obtenir un rachat de crédit de la part d'une banque. 

 L'interdiction bancaire est applicable pour tous vos comptes, même ceux ouverts dans une autre banque, ainsi en vous présentant dans une autre banque pour ouvrir un nouveau compte, cette dernière consultera le fichier Banque de France qui lui indiquera immédiatement votre situation. La loi ne prévoit pas de délai pour régulariser des chèques sans provision, mais vous serez interdit bancaire pour une durée de 5 ans, il est donc indispensable et conseiller de résoudre la situation en amont de l'interdit bancaire et le plus rapidement possible afin d’espérer par la suite un rachat de crédit bancaire.

La régularisation ne peut avoir lieu que si vous payez le montant du chèque impayé et une amende forfaitaire aussi appelée pénalité libératoire. Dès que votre compte bancaire sera de nouveau provisionné, demandez à vos créanciers de présenter de nouveau les chèques pour paiement. La régularisation ne peut avoir lieu qu'à la représentation en banque du dit chèque impayé. A noter que les impayés ne sont pas une bonne chose pour votre dossier de rachat de crédit car cela nuit à votre demande. 

La Banque de France peut annuler l'inscription d'interdit bancaire dans 3 cas : 

 - Votre banque reconnaît avoir commis une erreur en déclenchant la procédure d'interdiction.
Dans ce cas, faîtes parvenir cette information au courtier de rachat de crédit afin qu'il revoit son jugement le cas échéant.

 - Vous prouvez qu'un évènement dont vous n'êtes pas responsable (Ex : erreur de la banque) a entraîné la disparition de la provision ou a empêché la régularisation du chèque litigieux dans le délai. Vous devez l'avoir réglé entre-temps et le prouver. Par manque d'information, la banque a engagé la procédure d'interdiction alors que vous aviez réglé le chèque rejeté dans le délai de 30 jours directement au bénéficiaire. Cela est un critère important pour les établissements de rachat de crédit qui souhaite prêter de l'argent aux personnes les plus solvables.

 - Vous devez avoir remis à la banque le chèque impayé au plus tard 2 mois après l'expiration de ce délai. 

Pouvez-vous faire l'objet de poursuites pénales ? NON SAUF SI : 
Vous retirez la provision nécessaire après l'émission d'un chèque. Vous risquez alors : une peine de prison de 1 à 5 ans ; une amende et une interdiction d'émettre des chèques pendant 10 ans. Ce site va vous aider à trouver des solutions pour sortir de l'interdiction bancaire en vous préconisant de faire un rachat de crédit ou de faire appel à la commission de surendettement